Natation - ISL - Records du monde du 4x100m et du 50m dos femmes

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Siobhan Haughey, Pernille Blume, Femke Heemskerk et Sarah Sjöström ont établi un nouveau record du 4x100m féminin (petit bassin) en 3'25''82 tandis que Kira Toussaint a signé le record du monde du 50m dos (en 25''60) lors de la première demi-finale de l'ISL, samedi à Budapest. Siobhan Haughey, Pernille Blume, Femke Heemskerk et Sarah Sjöström ont nagé samedi à Budapest le 4x100m féminin le plus rapide de l'histoire en petit bassin. Les quatre nageuses ont terminé la course en 3'25''82, contre 3'26''53 pour l'équipe des Pays-Bas lors des Championnats du monde 2014. lire aussi Résultats La Néerlandaise Femke Heemskerk a participé aux deux courses. Elle était cette fois associée à la nageuse de Hong Kong Siobhan Haughey, mais surtout aux championnes olympiques en titre du 50m (la Danoise Pernille Blume) et du 100m papillon (la Suédoise Sarah Sjöström). Un doute existe sur l'homologation de ce record du monde par la fédération internationale (Fina) en raison des nationalités différentes des quatre nageuses.


L'équipe classée deuxième du 4x100m, elle, frôlé l'ancien record du monde en 3'26''64. Parmi les relayeuses, la Française Marie Wattel (51''77 lancé) et la Britannique Freya Anderson, qui a réalisé le meilleur temps lancé de la finale (50''99, devant Sjöström, 51''27).
La Néerlandaise Kira Toussaint a signé le record du monde du 50m dos, en 25''60, soit sept centièmes de mieux que la Brésilienne Etiene Medeiros lors des Mondiaux 2014. Victoire pour Manaudou sur 50m et 4x100m Lors de cette première demi-finale de l'ISL, Florent Manaudou, également membre de l'équipe Energy Standard, a nettement remporté le 50m en 20''63, devant Vladimir Morozov (20''96). Le meilleur chrono du Français cette saison sur la distance reste 20''55, la troisième meilleure performance de l'histoire. Florent Manaudou a ensuite été le dernier relayeur d'Energy Standard sur 4x100m (46''26 lancé). Avec Evgueni Rylov, Chad Le Clos et Kliment Kolesnikov, l'équipe s'est imposée en 3'5''72. Manaudou a enfin participé au 4x100m 4 nages, réalisant un meilleur temps lancé sur son 100m (45''77), mieux que son adversaire direct Duncan Scott (45''96) . Pour cinq centièmes, Energy Standard s'incline face à London Roar.