Natation - USA - Trials - Katie Ledecky qualifiée pour les JO de Tokyo sur le 400 m libre

·1 min de lecture

La quintuple médaillée d'or olympique a remporté sans forcer la finale dans cette catégorie lors des sélections olympiques américaines, lundi à Omaha. Katie Ledecky, qui vise un quadruplé à Tokyo dans des épreuves individuelles sur 200, 400, 800 et 1500 m nage libre, s'est d'abord qualifiée pour le 400 m, dont elle a remporté lundi la finale des sélections olympiques américaines. À Omaha, la quintuple médaillée d'or olympique s'est imposée avec un chrono de 4'1''27 assez éloigné du record du monde (3'56''46) dont elle est la détentrice et qu'Ariarne Titmus a failli battre ce week-end (3'56''90) lors des sélections australiennes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Ce n'était pas le 400 m le plus agréable à disputer. Je pensais que j'irais un peu plus vite que ça, mais je prends », a réagi Ledecky, victorieuse avec plus de trois secondes d'avance sur Paige Madden.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les deux autres finales disputées lundi à Omaha (Nebraska) ont vu les victoires de Torri Huske (18 ans) sur 100 m papillon, avec un temps (55''66) qui fait d'elle la troisième nageuse la plus rapide de l'histoire sur cette épreuve, et Michael Andrew sur 100 m brasse en 58''73, soit un centième de mieux qu'Andrew Wilson, au terme d'une course folle disputée sous les yeux de Michael Phelps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles