Nathalie ne sera plus le guide de la LFP

SO FOOT
·1 min de lecture

Son arrivée aux commandes de la LFP avait constitué une demi-surprise. Impossible de se mentir, on imaginait mal le monde du ballon rond, ce " fief de la virilité ", même au sein de son élite sportive et économique, accorder une telle reconnaissance à une femme, la première à prendre les rênes d'une telle institution dans le sport français. Bien sûr, ses compétences lui avaient effectivement déjà valu de rentrer au Conseil d'Administration en 2013. Et par ailleurs, le poste de Président et ici de Présidente s'apparente davantage à une forme de régence déguisée, qui doit composer entre les barons de la Ligue 1 et le tiers état des petits clubs. Un rôle très singulier qui, pendant longtemps, se résuma à négocier les droits télés, le plus possible à la hausse, et se plaindre auprès de l'Elysée du vilain fisc qui empêche de gagner la Champions League, jusqu'à en irriter même Nicolas Sarkozy.

Au-delà… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com