Nathalie Péchalat battue par Gwenaëlle Gigarel-Noury pour la présidence de la Fédération française

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nathalie Péchalat battue à la présidence de la FFSG. (L. Argueyrolles/L'Equipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nathalie Péchalat, présidente de la Fédération française des sports de glace, cède sa place à Gwenaëlle Gigarel-Noury qui a obtenu 52,3 % des voix, samedi, à l'élection à la présidence de la FFSG. Derrière ce résultat pointe l'ombre de Didier Gailhaguet.

Présidente de la Fédération française des sports de glace depuis deux ans, Nathalie Péchalat ne fera pas un second mandat puisqu'elle n'a obtenu que 47,7 % des voix lors de l'élection à la présidence de la FFSG, ce samedi.

La double championne d'Europe de danse sur glace (2011, 2012) laisse sa place à l'inconnue Gwenaëlle Gigarel-Noury qui totalise 52,3 % des voix (452 voix contre 412).

Cent soixante-deux présidents de clubs étaient appelés à voter ce samedi au siège du Comité national olympique et sportif français, dans le XIIIe arrondissement parisien. Ils n'ont pas reconduit Nathalie Péchalat pour un second mandat lui préférant Gwenaëlle Gigarel-Noury derrière laquelle pointe l'ombre de l'ancien président Didier Gailhaguet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles