Nathalie Péchalat, présidente de la Fédération Française des Sports de Glace : "On a regagné la confiance"

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Comment s’est passée votre arrivée à la tête de la FFSG ?
Nathalie Péchalat :
"Ce n’était pas simple mais à plusieurs niveaux. Il y avait évidemment ce projecteur médiatique qui n’était pas très positif, trois jours après, il y a eu le confinement, j'ai donc pris mes fonctions à distance. Ce n’était pas facile, j’ai appris à travailler avec les élus et les salariés à distance, il y avait aussi énormément de travail au niveau juridique pour remettre les règlements et les statuts en accord avec les lois actuelles, notamment avec le code du sport. Ensuite il y a eu l’arrêt des clubs qui ne savaient pas quand ils allaient pouvoir reprendre, les sportifs qui ne savaient pas comment préparer leur saison… c'était vraiment la totale."

Quel a été l’accueil des membres de la Fédération ?
N.P : "C’était en visio, c’était très bizarre à cause de la distance liée aux écrans. Je pense qu’ils ont été bousculés, ça a été compliqué pour eux de voir leur entreprise mise à mal. Mais tout de suite j’ai senti une envie d’avancer, de construire ensemble et de tracer sa route. C’était le plus important pour moi de savoir que si les gens...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi