Naufrage dans la Manche: Darmanin annonce une "lutte encore plus intense" contre les passeurs

·2 min de lecture

Le ministre de l'Intérieur a échangé ce dimanche avec ses homologues européens sur la crise migratoire, quelques jours après le naufrage d'une embarcation au large de Calais qui a fait 27 morts.

Gérald Darmanin, à l'issue d'une réunion de crise à Calais entre partenaires européens sur la situation migratoire, a annoncé "une lutte encore plus intense" contre les passeurs. 

"La mobilisation européenne est remarquée et remarquable", a salué le ministre de l'Intérieur.

Un avion Frontex déployé la semaine prochaine

Une réunion européenne d'urgence a eu lieu à Calais, avec pour principal objectif de renforcer la lutte contre les réseaux de passeurs, mais sans les Britanniques, exclus de la rencontre par la France.

"Cette réunion n'était pas anti-anglaise mais pro-européenne", a assuré le locataire de Beauvau, dénonçant "des déclarations et des actes publics qui ne rendent pas facile la collaboration." Gérald Darmanin a toutefois assuré souhaiter une collaboration entre les pays de l'UE et le Royaume-Uni: "nous voulons travailler avec nos amis britanniques".

Gérald Darmanin a par ailleus annoncé que l'agence européenne Frontex va déployer à partir de mercredi un avion pour aider à lutter contre le trafic migratoire en Manche. Cet appareil va "survoler jour et nuit" la zone, de la France aux Pays-Bas, a précisé le ministre.

Une réunion organisée à l'issue d'un nouveau drame

Cette rencontre a lieu quatre jours après le pire drame migratoire survenu dans la mer séparant la France du Royaume-Uni: le naufrage d'un bateau pneumatique qui a coûté la vie à au moins 27 personnes mercredi. 

"Ces morts sont trop nombreux" et "nous ne pouvons pas accepter que d'autres personnes meurent", a déclaré en amont de la réunion Gérald Darmanin aux ministres en charge de l'immigration allemand, néerlandais et belge, ainsi que la Commissaire européenne aux Affaires intérieures et les directeurs des agences européennes de police criminelle Europol et des frontières Frontex.

À bord de fragiles embarcations, des migrants tentent presque quotidiennement de rallier les côtes anglaises. Ces traversées se sont développées depuis 2018 face au bouclage du port de Calais et d'Eurotunnel que les migrants empruntaient en se cachant dans des véhicules.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Naufrage de migrants en Manche : Paris et Londres plaident pour davantage de coordination internationale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles