Nayef Aguerd (Rennes) : « Il n'y a pas le feu »

·2 min de lecture

Nayef Aguerd, défenseur central du Stade Rennais, s'est voulu rassurant en conférence de presse vendredi, alors que deux défaites d'affilée ont réduit la marge de son équipe dans la course à l'Europe.

« Êtes-vous remis, mentalement, de la défaite de Rennes à Strasbourg (1-2, mercredi) ?

On n'a pas le choix, il faut relativiser. On s'est dit les choses, il y a eu beaucoup de discussions avec le coach et son staff, entre joueurs aussi. On sait ce qu'on a à faire.

lire aussi

Le calendrier de la 34e journée

Après le match, vous avez dit que vous n'étiez pas bien...
La vérité c'est que déjà je n'aime pas parler à chaud après les matches, parce qu'on peut dire des trucs qu'on ne croit pas. Je n'ai pas dit qu'on n'était pas bons, j'ai dit qu'on n'était pas bien, au niveau des résultats. On ne va pas se voiler la face, on perd deux matches, on n'est pas content. J'ai dit qu'on n'était pas bien dans le sens où on avait perdu deux matches de suite.

« Ce n'est pas là, parce qu'on a perdu deux matches, qu'on doit paniquer »

Mais dans le jeu, collectivement, je n'ai pas peur de dire qu'on est une des meilleures équipes en France. On gagne avec la manière à chaque fois, on a su rester modeste. Ce n'est pas là, parce qu'on a perdu deux matches, qu'on doit paniquer. Franchement, il n'y a pas le feu, on a perdu deux matches importants, mais il reste quinze points à prendre.

Qu'est-ce qu'il s'est dit vos discussions ?
Ça, ça reste entre nous (sourire). Non, on s'est dit qu'il reste cinq matches, qu'il faut tout donner pour le club, les supporters. Ils le méritent. Et aussi pour nous, après la saison qu'on a faite. Il faut plus d'engagement, d'envie, si on veut vraiment aller chercher cette qualification européenne. »

lire aussi

Le classement de Ligue 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles