NBA : Avant Harden à Brooklyn, cinq "blockbuster trades" qui ont embrasé la ligue

Andréa La Perna
·1 min de lecture

• Kawhi Leonard chez les Toronto Raptors en juillet 2018

Seulement 9 matches joués en 2017/18, officiellement blessé au quadriceps en dépit d'un feu vert reçu par le corps médical des San Antonio Spurs, Kawhi Leonard avait bien fait comprendre qu'il ne comptait plus jouer avec la franchise texane. En juin 2018, pendant l'intersaison, le journaliste d'ESPN spécialiste des scoops Adrian Wojnarowski fait état d'un désir de trade explicitement exprimé par le joueur, et même une volonté "claire" de jouer à Los Angeles, là où "The Claw" a grandi.

Le 18 juillet 2018, il est finalement envoyé contre son gré chez les Toronto Raptors, avec Danny Green, en échange de DeMar DeRozan, Jakob Poeltl et un tour de draft protégé. D'après le journaliste Chris Haynes, Kawhi Leonard n'a alors "aucun désir" de jouer avec la franchise canadienne. Dans l'autre sens, DeRozan n'est pas plus enthousiasmé, s'estimant trahi par le manager général Masai Ujiri. "On te dit une chose et une autre se produit. Impossible de leur faire confiance. Il n'y a pas de loyauté dans ce jeu", écrit alors l'intéressé en story sur Instagram, lui à qui on aurait promis qu'il ne...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi