NBA : Boston s'impose en patron à Brooklyn

Jayson Tatum et Boston ont dominé Seth Curry et Brooklyn. (Wendell Cruz/Usa today sports)

Vainqueurs à Brooklyn (109-98) jeudi, les Boston Celtics accentuent leur avance en tête de la Conférence Est après les défaites de Milwaukee à Miami (108-102) et Philadelphie, à domicile face à Oklahoma City (133-114).

Boston est plus que jamais le patron de la Conférence Est. Dans une soirée de jeudi qui mettait en lice les cinq premiers du classement, le leader s'est imposé sans trembler chez son dauphin Brooklyn (109-98), et a accentué son avance sur Milwaukee, défait à Miami (108-102) alors que Philadelphie a sombré à domicile (133-114) face à Oklahoma City.

Sans Kevin Durant, qui va leur manquer durant au moins deux semaines en raison d'une entorse au genou droit, les Nets ont fait plus que résister aux Celtics, mais ces derniers ont su faire la différence en défense dans le dernier quart-temps, pour s'imposer.

Le finaliste du dernier Championnat avait aussi une de ses stars manquant à l'appel, en la personne de Jaylen Brown, touché à un adducteur. Et sans son compère d'attaque, Jayson Tatum n'a pas été dans ses standards habituels (20 pts, 11 rebonds), la faute à une adresse en berne (7 sur 22).

C'est collectivement que les C's ont été plus forts, avec cinq autres joueurs à au moins onze points, parmi lesquels le précieux Malcolm Brogdon (16 pts), et aussi en musclant un peu leur jeu sur la fin, guidés par leur leader en la matière Marcus Smart (16 pts, 10 passes, 2 interceptions) de retour après deux impasses (genou).

Côté Brooklyn, Kyrie Irving a beaucoup gâché à longue distance (24 pts mais à 3 sur 11 à trois points), bien épaulé par TJ Warren (20 pts) et Joe Harris (18 pts), Ben Simmons continuant à étonner par sa capacité à réussir d'excellentes séquences (13 passes, 9 rebonds, 2 interceptions) sans prendre les tirs (0 sur 3).

lire aussi : Les résultats de la nuit

Avec ce cinquième succès de rang, Boston accroît son avance en tête du classement devant Brooklyn, qui demeure deuxième, car Milwaukee (3e), privé de Giannis Antetokounmpo, souffrant du genou gauche, a aussi été battu, à Miami (108-102).

Gilgeous-Alexander punit les SixersDeux jours après avoir été le héros du Heat lors de la victoire arrachée contre Oklahoma City, Jimmy Butler (17 pts, 11 rebonds) a laissé la vedette à l'arrière Gabe Vincent (28 points, nouveau record personnel).

Bam Adebayo (24 pts, 12 rbds) a aussi grandement contribué à la victoire des Floridiens (8es), pourtant mal partis puisqu'ils ont compté quinze longueurs de retard en première période, dépassés par des Bucks alors fringants à l'image de Jrue Holiday (24 pts, 11 passes).

Mais sans Antetokounmpo, Khris Middleton, Grayson Allen ou encore Joe Ingles, le champion 2021 n'était pas assez armé pour tenir sur la durée.

À Philadelphie, les Sixers étaient eux bien au complet face à Oklahoma City, mais ils sont tombés sur un joueur en état de grâce, Shai Gilgeous-Alexander, qui leur a fait bien des misères en marquant 37 points (à 10 sur 16 aux tirs, 8 rebonds, 6 passes, 2 contres).

L'arrière canadien (24 ans) qui franchit un gros cap cette saison (quatrième meilleur marqueur de la ligue), a été capable de réussir des actions de classe, comme ce dribble, à la limite du marcher, qui a mystifié Tyrese Maxey (17 pts), et de contenir quasiment à lui seul la tentative de come-back de Philly dans le quatrième quart-temps, certes bien aidé par Josh Giddey (20 pts).

En face, le réveil de Joel Embiid (30 pts, 10 rebonds) et James Harden (24 pts, 15 passes) ont produit mais la défense a totalement sombré.