NBA : Les Celtics mettent la pression sur Stephen Curry et les Warriors

Battus en Finales NBA par les Golden State Warriors emmenés par un Stephen Curry au sommet de son art, les Boston Celtics sont passés à un cheveu d’un 18ème titre dans leur histoire. Pour retrouver le goût de la victoire, un recrutement ciblé a été réalisé. Wyc Grousbeck, le propriétaire de la franchise, croit en son groupe et pense que Boston peut faire mieux que la saison dernière.

8 juin 2022. 13 ans après, les Boston Celtics retrouvent le TD Garden pour les Finales NBA. Un troisième match au sommet contre les Golden State Warriors, l’équipe la plus titrée sur la dernière décennie, mais jusqu’ici en position défavorable. Porté par son public exceptionnel qui a pris Draymond Green en grippe, Boston résiste à la bande de Stephen Curry et s’adjuge le game 3. « Quand on lève les yeux au ciel et que l’on voit toutes ces bannières, tous ces maillots retirés, c’est quelque chose qui nous donne la motivation nécessaire pour devenir les successeurs », confie Marcus Smart après la rencontre. Malheureusement pour les Celtics, la suite n’a pas été celle imaginée.

Stephen Curry était trop fort

Après ce game 3 aux allures de retrouvailles, Stephen Curry a activé le mode MVP. Etincelant lors du match 4, le meneur des Golden State Warriors a terminé le travail à Boston pour s’offrir un quatrième titre de champion NBA en huit saisons. Pour les Celtics, c’est la douche froide. Même si les joueurs d’Ime Udoka manquaient d’expérience (aucun d’entre eux n’avait joué un seul match de Finales NBA),…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com