NBA : Il devance Curry et James, l’incroyable fortune de Kevin Durant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Kevin Durant est au cœur de l’actualité ces dernières semaines. Le numéro 7 des Nets a demandé à quitter Brooklyn cet été, mais difficile de trouver une franchise capable d’attirer l’ancien joueur d’OKC. La faute notamment à un salaire imposant, qui le place d’ailleurs à la première position des joueurs les mieux payés de l’histoire de la NBA.

Tout tourne autour de Kevin Durant ces dernières semaines en NBA. Trois ans après avoir quitté les Golden State Warriors pour rejoindre les Brooklyn Nets, l’ailier de 33 ans a fait savoir à ses dirigeants qu’il souhaitait être transféré cet été. Une décision qui fait suite notamment à l’hésitation de son coéquipier Kyrie Irving de rester au sein de la franchise new-yorkaise la saison prochaine. Si ce dernier a finalement décidé de poursuivre l’aventure, Durant, lui, a fait le choix d’écrire la suite de son histoire ailleurs.

L’échec du trio Durant-Irving-Harden

Il faut dire que rien ne s’est passé comme prévu aux Nets. Alors que Kevin Durant devait former un trio légendaire avec Kyrie Irving et James Harden, capable de remporter le titre, le dernier nommé est parti en cours de saison, dans le cadre d’un trade avec Philadelphie, qui a vu Ben Simmons faire le chemin inverse. L’ancien meneur des Cleveland Cavaliers quant à lui n’a joué qu’une petite partie de la saison, en raison des restrictions sanitaires dans l’État de New-York et de sa volonté de ne pas se faire vacciner contre le Covid-19. Toutes ces raisons font qu’aujourd’hui, Durant a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles