NBA : En difficulté, Rudy Gobert lâche ses vérités

Cet été, la carrière de Rudy Gobert a connu un grand changement. Après avoir passé ses neuf saisons en NBA au Jazz, le pivot français a découvert pour la première fois une nouvelle franchise, les Timberwolves. Un trade ambitieux pour la franchise du Minnesota, mais qui peine à porter ses fruits pour le moment. Les résultats n’étant pas au rendez-vous, Rudy Gobert fait l’objet de critiques, auxquelles il a répondu auprès du New York Times.

Quand Rudy Gobert a rejoint les Timberwolves l’été dernier, son trade a suscité énormément d’engouement. Voir le triple vainqueur du titre de meilleur défenseur de l’année (2018, 2019, 2021) rejoindre une équipe avec des joueurs comme Anthony Edwards, D’Angelo Russell et Karl-Anthony Towns a créé beaucoup d’attente autour de la franchise, mais également des questions, notamment concernant son association avec KAT. Force est de constater que, pour l’instant, les Wolves n’ont pas trouvé la bonne formule. Dans un entretien accordé au New York Times, Rudy Gobert s’est exprimé sur sa relation avec son nouveau coéquipier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il y a toujours un processus d'ajustement »

« Je n'aime pas vraiment l'appeler un centre parce que je ne pense pas qu'il soit un centre. Je pense que c'est plutôt un ailier dans le corps d'un centre. Mais oui, ça a été un processus amusant jusqu'à présent. Évidemment, nous savions qu'il…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com