NBA : «Ce sont les plus frustrés qui s’expriment», il remet ses détracteurs à leur place

Passé du Utah Jazz aux Minnesota Timberwolves, Rudy Gobert a vécu son premier trade l’été dernier. Alors que les résultats de son équipe ne sont pas à la hauteur des espérances pour le moment, le pivot français n’est pas épargné par les critiques, que ce soit des observateurs de la ligue, ou bien des fans des Wolves. Malgré tout, l’international français ne se laisse pas abattre par les messages de ses détracteurs.

Neuvième de la conférence Ouest, avec un bilan de 21 victoires pour 22 défaites, les Timberwolves sont encore loin des objectifs fixés en début de saison. Après l’arrivée de Rudy Gobert l’été dernier, la franchise du Minnesota se voyait déjà lutter pour les premières places du classement, mais les hommes de Chris Finch enchaînent le bon et le moins bon depuis le début de la saison. Le pivot français quant à lui n’a pas encore totalement trouvé ses marques et lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous, il n’est pas épargné par les critiques.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Les fans ont été beaucoup déçus ici, ils réagissent à chaud »

« C'est les montagnes russes. Je suis déconnecté de ça. Sur les réseaux, ce sont les plus frustrés qui s'expriment », a confié Rudy Gobert, dans un entretien accordé à L’Équipe. Le Français rappelle que « les fans ont été beaucoup déçus ici, ils réagissent à chaud. Tu perds un match, c'est…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com