NBA: Kerr dénonce Trump et s’alarme d'une possible guerre contre l'Iran

Steve Kerr est une voix qui compte dans le paysage de la NBA du haut de ses 8 bagues acquises, en tant que joueur et manager. Fils d'un universitaire spécialiste du Proche-Orient, l'actuel manager des Warriors de Golden State a passé une grande partie de son enfance au Liban. Suffisant pour avoir un avis tranché sur l'action de son pays menée par Donald Trump en Iran au cours des dernières semaines, débouchant sur l'attaque meurtrière contre le général Qassem Soleimani ce vendredi.

"J'essaie d'utiliser Twitter pour rappeler aux gens de faire leurs devoirs avant que nous agitions tous aveuglément le drapeau et que nous n'entrions dans un autre bordel comme nous l'avons fait en Irak", a expliqué Kerr face aux journalistes ce dimanche, expliquant pourquoi il s'exprime sur ses réseaux sociaux sur le sujet. "Une chose que j'ai apprise dans ma vie, c'est de ne jamais croire les gouvernements en matière de guerre. Johnson et Nixon ont menti pendant le Vietnam (...). Maintenant, Mike Pence (actuel vice-président des Etats-Unis, ndlr) ment sur l'implication supposée de Soleimani/de l'Irak dans le 11 septembre", taclait Kerr sur Twitter ce vendredi, dans un message aimé par près de 100 000 personnes. 

"Faire pression sur le gouvernement"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Steve Kerr s'est manifesté également en relayant des articles sur son compte condamnant la frappe aérienne de son pays, pouvant être "potentiellement catastrophique". "Je me souviens au moment de la guerre en Irak, de la...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi