NBA : LeBron James, Kevin Durant… Les free agency les plus folles de l’histoire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme chaque été, la free agency promet des mouvements inattendus en NBA. Depuis une semaine, c’est le feuilleton Kevin Durant qui affole la Ligue. Mais avant cette année, d’autres éditions ont fait parler d’elles. Le clash entre Shaquille O’Neal et Kobe Bryant en 2004, « The Decision » de LeBron James qui annonce son départ à Miami ou encore les trades de Kevin Durant… Le 10 Sport revient sur les plus grosses éditions de la free agency.

L’été 1996 n’avait pas déçu. Malgré quatre saisons au sommet avec le Magic d’Orlando, Shaquille O’Neal demande son départ et les Los Angeles Lakers raflent la mise. Cerise sur le gâteau, Kobe Bryant est drafté le même été. Le début d’une période de domination pour la franchise californienne. Dans le même temps, Dikembe Mutombo quitte les Nuggets pour rallier Atlanta. A la clé, un chèque de 55M$ sur cinq ans et trois titres de meilleur défenseur de l’année en plus. S’il n’a pas changé de franchise en 1996, Michael Jordan en a profité pour prolonger son bail chez les Chicago Bulls avec un contrat de 33M$.

Kobe Bryant pousse le Shaq vers la sortie

Huit années plus tard, le duo entre Shaquille O’Neal et Kobe Bryant est de retour. Alors que leurs relations ne sont plus au beau fixe, le Black Mamba est annoncé sur le départ. Les choses mettent du temps à se décanter mais c’est finalement le Shaq qui va faire ses valises direction Miami. Pour les Lakers, il n’y a pas de regret à avoir puisque Kobe Bryant les amènera une fois de plus vers un titre de champion…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles