NBA : Michael Jordan, Kobe Bryant, LeBron James… Stephen Curry rejoint la course au GOAT

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Souvent décrié pour son niveau en Finales NBA, Stephen Curry a fait taire toutes les critiques en étant élu MVP des Finales 2022 face aux Celtics. A 34 ans, le meneur des Warriors fait de nouveau partie du débat pour figurer dans le top 10 des meilleurs joueurs de l’histoire aux côtés des Michael Jordan, Kobe Bryant ou encore LeBron James.

Pour les 75 ans de la NBA, la ligue la plus célèbre au monde s’est offert le luxe de sélectionner les 75 meilleurs joueurs de l’histoire. Parmi eux, on retrouve les immanquables Michael Jordan, Kobe Bryant, LeBron James, mais aussi Stephen Curry, James Harden ou encore Giannis Antetokounmpo. Mais dans ces 75 joueurs, beaucoup d’observateurs tentent de distinguer un top 10. Et c’est à ce moment que le débat fait jaser. Si les trois premiers cités ont une place assurée, ce n’est pas le cas de Stephen Curry. Malgré ses trois premiers titres de champion NBA et son statut de meilleur tireur de l’histoire, le meneur des Golden State Warriors a longtemps été décrié pour l’absence d’un trophée de MVP des Finales. Alors Stephen Curry a décidé de changer les choses, tout seul comme un grand, à 34 ans.

« Que peut-il faire d’autre ? »

De retour en playoffs après deux années d’absence, les Warriors ont eu un parcours abordable sur le papier mais ils n’ont jamais laissé le moindre espoir à leur adversaire. Arrivés en Finales NBA, les hommes de Steve Kerr ont fait parler…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles