Basket - NBA - Chris Paul et les Suns font la loi face à Denver

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Denver n'a pas pesé bien lourd en Arizona, où derrière un Chris Paul en pleine forme, les Suns ont signé, la nuit dernière, une deuxième victoire face aux Nuggets. Les Phoenix Suns n'ont pas laissé Nikola Jokic savourer très longtemps le trophée de MVP de la saison, qui lui avait été décerné mercredi. S'il y a eu une célébration, c'était celle des Suns et de leur public, qui ont fêté une deuxième victoire de rang dans cette demi-finale de la conférence Ouest (123-98) face à des Nuggets qui n'auront pas d'autre choix que de réagir, lors du match 3 qui se jouera vendredi dans le Colorado. On s'inquiétait côté Suns, pour l'épaule droite amochée et convalescente de Chris Paul, mais « CP3 » a montré qu'il allait beaucoup mieux. Il a été le grand artisan du jeu des siens, et a contribué au développement du beau collectif offensif des Suns (6 joueurs entre 10 et 18 points). lire aussi Le tableau des playoffs Après ses 21 points et 11 rebonds du match 1, il a régné sur le match 2, régalant le public et ses coéquipiers par ses passes. Il a semé l'hystérie dans le dernier quart, en réussissant sa quinzième passe pour Torrey Craig, après avoir mis dans le vent Paul Millsap. Le meneur de 36 ans a ensuite enquillé deux tirs primés qui ont mis la salle en transes. Il termine le match à 17 points et 15 passes, le tout sans une seule balle perdue ! C'est la troisième fois de sa carrière que Chris Paul boucle un match de playoffs avec plus de 15 points et 15 passes, sans balle perdue, une performance réalisée seulement six fois dans l'histoire de la NBA, et qu'il a effectuée avec trois équipes différentes (Hornets, Clippers puis Suns).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les Nuggets ont donc pris la vague en pleine face, dans un match où les deux équipes ont eu du mal à démarrer dans le premier quart, où Denver s'est crashé derrière la ligne primée (1/13). Phoenix est toujours resté devant, porté par DeAndre Ayton (16 points, 10 rebonds) et Mikal Bridges (16 pts). Emmené par Chris Pual, Phoenix virait en tête à la mi-temps (52-42) avant que deux tirs primés de Jae Crowder, dès la reprise, ne sonnent la charge des Suns. Dominés au rebond, et portés par un Jokic un peu seul dans le désert (24 points et 13 rebonds), les Nuggets n'avaient pas assez d'arguments pour endiguer le jeu de leur adversaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À leur décharge, les retours de blessure de Michael Porter Jr et Will Barton qui, lui, n'avait plus joué depuis six semaines, ont été compliqués. Porter a joué 27 minutes, et s'il termine à 11 points et six rebonds, il a été en échec au shoot (3/13). Quant à Barton, il a joué 16 minutes, pour 10 points et une faute technique dans le troisième quart. Bref, ce n'était pas la bonne soirée pour Denver, qui devra se reprendre à domicile ce vendredi. Alors que pour sa réapparition en playoffs, pour la première fois depuis onze ans, Phoenix se sent pousser des ailes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles