NBA: un Stephen Curry all time écoeure Sacramento et envoie Golden State en demi-finale de conférence

Il avait enlevé son protège-dents mâchouillé pour afficher un large sourire. Et il y avait de quoi. Stephen Curry a qualifié ses Warriors pour la demi-finale de Conférence ouest ce dimanche, en signant un récital face aux Kings dans le game 7 de la série. De quoi rejoindre les Los Angeles Lakers d'un certain LeBron James.

A 35 ans, le meneur a inscrit 50 points pour Golden State dans cette rencontre: c'est un record car jamais un joueur n'avait marqué autant de points dans un match 7 de playoffs. 50 pions (à 20/38 dont 7/18 derrière l'arc), un total que lui même n'avait jamais encore atteint en playoffs.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Après la perte de la précédente rencontre à domicile en déjouant totalement, les Warriors ont montré le visage conquérant qu'on leur connaît depuis qu'ils ont entamé leur dynastie en 2015 avec quatre sacres à la clé. Et dans ce match décisif chez des Kings qui pensaient peut-être avoir frappé un grand coup en égalisant contre toute attente, l'expérience des joutes du printemps a primé pour gérer le poids de la pression, Golden State s'appuyant sur son chef Curry, en mode quatre étoiles, comme en atteste sa régalade.

De quoi faire oublier la mauvaise adresse de Klay Thompson (16 points à 4/19) et la performance encore transparente de Jordan Poole (huit points), censés être ses relais en attaque. Mais Kevon Looney, glouton au rebond (21 dont 10 offensifs, 11 points), et Andrew Wiggins (17 points) ont été des lieutenants fidèles des deux côtés du terrain. Côté Sacramento, rien n'a vraiment bien fonctionné, car la défense des Warriors a été à la hauteur de l'enjeu, limitant DeAaron Fox à 16 points et Domantas Sabonis à 22.

Article original publié sur RMC Sport