Quand il ne court pas le Dakar, le pilote moto Xavier De Soultrait s'implique pour l'insertion des jeunes : "Ça donne du sens à ce que je fais"

franceinfo
·1 min de lecture

Xavier De Soultrait ne se contente pas d’avaler les kilomètres du Dakar dans le désert saoudien. À Moulins, dans l’Allier, il donne un coup de main à l'association Viltaïs, qui vient en aide à des jeunes en difficulté, et notamment des jeunes migrants, en quête de réinsertion. Car l’association fait notamment travailler des jeunes dans une écurie de moto qui participe au championnat du monde d’endurance. Le pilote auvergnat distille les bons conseils.

"Ce qui est bien dans cette relation avec eux, c'est que je n'ai pas de rôle. L'idée, c'est de se côtoyer. Je ne suis ni un tuteur, ni un professeur, ni un assistant social. On a une relation normale à vrai dire."

Xavier de Soultrait

à franceinfo

Les pilotes et les mécaniciens de cette écurie ne sont pas les jeunes en difficulté et Xavier De Soultrait ne leur apprend pas à faire de la moto, mais il leur confie d’autres tâches, notamment dans son atelier : "Je leur montre comment faire de la moto normalement parce qu'ils ne savent pas forcément en faire bien. Parfois j'en emmène avec moi parce que j'ai besoin d'un assistant pour me prendre les chronos, pour m'aider aussi. J'ai souvent besoin d'eux également pour me donner un coup de main. Ils sont contents, moi ça m'aide, j'ai de la compagnie et on passe (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi