« Nous ne laissons personne nous mettre la pression », martèle Oliver Kahn au sujet de Robert Lewandowski

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Robert Lewandowski sera en fin de contrat avec le Bayern en juin 2023, le président du Bayern Oliver Kahn refuse de se laisser dicter le tempo des négociations pour une potentielle prolongation.

Le feuilleton Robert Lewandowski, en fin de contrat en juin 2023 et annoncé notamment du côté de Barcelone la saison prochaine, anime considérablement le printemps du Bayern. Et le président du club bavarois, Oliver Kahn, a pris la parole sur Sport1 pour clarifier les choses au sujet du serial buteur polonais, qui a déjà frappé 47 fois cette saison.

« Nous sommes en contact avec Robert et souhaitons qu'il reste au Bayern le plus longtemps possible. Apparemment, certains pensent que de telles discussions et négociations de contrat sont comme dans le jeu de manager en ligne, où je clique sur quelque chose et il prolonge ensuite son contrat. Il faut aussi regarder la situation des joueurs. Les joueurs qui ont bien performé dans ce club pendant de nombreuses années sont exceptionnels. Robert est devenu un footballeur mondial avec nous. Robert est un joueur qui a le potentiel de marquer 30, 40 buts chaque année. Bien sûr, à un moment donné, des joueurs comme celui-ci se disent : j'ai tout réussi ici et tout gagné. Ensuite, il faut du temps pour le convaincre de rester. »

voir aussi

/

Nagelsmann (Bayern) : « J'aimerais bien sûr garder Robert Lewandowski »

« Le Bayern a aussi souffert ces deux dernières années »

/

Un processus qui, à écouter l'ancien gardien international allemand, n'est pour l'instant qu'informel. « Nous décidons quand le FC Bayern entamera les négociations contractuelles, a-t-il poursuivi. On sait très bien ce qu'on doit à ce joueur. Il s'agit aussi d'avoir un échange respectueux avec le joueur. Nous ne laissons personne nous mettre la pression [...] lorsqu'il s'agit de prendre ces décisions cruciales et importantes. Nous savons tous que nous avons derrière nous deux années très difficiles. En tant que club, vous devez réfléchir à la manière dont vous pouvez encore gérer tout cela dans la situation actuelle. Car le FC Bayern a lui aussi souffert de ces deux dernières années. » Une manière de dire que l'aspect financier sera forcément déterminant.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles