"Je ne pensais pas qu'il y avait autant de manquements" : la situation financière de la Fédération française de judo pointée du doigt

franceinfo
·1 min de lecture

C'est l'une des plus importantes fédérations sportives de France, et en ce début d'année 2021 son bilan est accablant. La Fédération française de judo a fait l'objet de deux rapports de la part de la Cour des comptes et de l'inspection générale de l'éducation du sport et de la recherche (le ministère des Sports). Leurs conclusions font état de comptes inexacts, d'investissements non maîtrisés et d'une fuite de licenciés.

La Cour des comptes dépeint dans son rapport provisoire une fédération endettée et qui n'a rien fait pour garder ses licenciés. "Ces rapports sont très très durs, souffle Stéphane Nomis, le tout nouveau président de la Fédération, je ne pensais pas qu'il y avait autant de manquements et autant de problèmes." Il est particulièrement surpris par le montant des pertes, estimées à plus de 10 millions d'euros par les sages quand l'ancienne équipe dirigeante annonçait un bénéfice de 900 000 euros. La Cour des comptes suspecte un tour de passe-passe pour camoufler les pertes dans la société immobilière qui gère l'Institut du judo, le siège administratif. Elle s'inquiète aussi de prêts contractés sans garanties suffisantes, et de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi