«Nous ne te faisons pas confiance», l’OL vers un fiasco ?

Actionnaire majoritaire de l’OL depuis le mois de décembre, John Textor connaît des débuts mouvementés avec le club lyonnais. 8èmes de Ligue 1, les Gones attendent des renforts pour cet hiver. Si les supporters de l’OL peuvent y croire, ceux de Crystal Palace, club également détenu par John Textor, ne lui font « pas confiance ». Une situation qui pourrait inquiéter à Lyon.

L’OL vit une saison plus que difficile. Même pas qualifié en Coupe d’Europe, le club lyonnais est bien parti pour passer un nouvel exercice sans grande compétition vu le rythme qui a été pris. 8ème de Ligue 1 à 17 points du podium, l’OL est à des années-lumières de ses objectifs. Le départ de Peter Bosz, remplacé par Laurent Blanc, devait servir mais la moyenne de points n’a absolument pas évolué. Et au milieu de tout ce raffut, la vente du club a pris un temps fou à se conclure.

Débuts compliqués pour Textor

Désormais actionnaire majoritaire de l’OL, John Textor, qui a assisté à son premier match au Groupama Stadium samedi dernier (défaire 1-2 contre Strasbourg), va devoir passer à l’action. Et l’Américain compte bien le faire dès ce mercato. « Il y a un joueur que j’aimerais beaucoup faire venir et que Laurent Blanc et Bruno Cheyrou ont identifié depuis longtemps. Il est possible que j’aille le voir, parce que je pense que la démarche de me déplacer peut compter pour le convaincre », confiait-il cette semaine. Si les supporters de l’OL ont pu être rassurés par ces mots, ils devraient éviter de regarder ce qu’il…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com