"Ce n'est pas un criminel", Maradona défend Ronaldinho, assigné à résidence au Paraguay

RMC Sport

Diego Maradona a de la peine pour Ronaldinho. La légende du football argentin a été invitée par le site El Dia à commenter les déboires judiciaires de l'ancien milieu offensif du Paris Saint-Germain et du FC Barcelone. Arrêté puis placé en détention au Paraguay pour usage de faux passeport, le Brésilien a obtenu mi-avril son placement en résidence surveillée.

"Bien sûr, ça m'a rendu triste. Ce n'est pas un criminel, il est juste allé travailler. (...) C'est mon ami et je le soutiens jusqu'à la mort", a déclaré Diego Maradona dans cette interview diffusée ce samedi.

Assigné à résidence avec son frère

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Après plus d'un mois derrière les barreaux, Ronaldinho est arrivé le 7 avril à l'hôtel Palmagora, récemment rénové et situé dans un bâtiment époque 1900 du centre historique d'Asuncion, la capitale du Paraguay. Avec son frère Roberto, ils occupent deux suites pour effectuer leur assignation à résidence.

Tous deux ont été arrêtés le 6 mars à Asuncion, accusés d'être entrés au Paraguay en possession de faux passeports. Ils étaient arrivés deux jours auparavant dans la capitale paraguayenne pour faire la promotion d'un livre et participer à des opérations de bienfaisance.

Les deux hommes étaient depuis lors en détention provisoire dans un commissariat de police, où le Ballon d'Or 2005 a fêté ses 40 ans le 21 mars. Les avocats de l'ancien champion brésilien ont proposé une caution de 1,6 million de dollars pour les...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi