Neuf administrateurs demandent à Brigitte Henriques et Michel Callot l'accès au livre de compte du CNOSF

Brigitte Henriques est toujours en retrait de la présidence du CNOSF. (A. Réau/L'Équipe)

Cette demande fait suite à la plainte déposée par l'ancien secrétaire général Didier Seminet pour « dénonciation calomnieuse » et « abus de confiance ».

Neuf membres du conseil d'administration ont adressé un courrier à la présidente du comité national olympique et sportif français Brigitte Henriques et à son trésorier Michel Callot dans lequel ils leur demandent « solennellement » d'avoir accès au grand livre des comptes du CNOSF. Une requête acceptée par le quatuor dirigeant l'institution en l'absence de sa présidente, a révélé le site « décideurs du sport ».

Une demande « au nom de l'éthique et de la transparence »Cette lettre fait suite à la plainte déposée par l'ancien secrétaire général Didier Seminet à l'encontre de Brigitte Henriques, l'accusant de « dénonciation calomnieuse » et « abus de confiance », et à l'affaire des notes de taxi d'une des filles de la présidente Henriques. Précisant ne pas vouloir « rester simples spectateurs », les neuf signataires (Nadir Allouache, Charles Ferreira, Sylvie Le Maux, Bernard Amsalem, Eric Tanguy, Christian Vandenberghe, Olivier Girault, Stéphane Hatot et Jean-Luc Denechau) ont demandé cette mesure « solennellement, au nom de l'éthique et de la transparence ». Les administrateurs réclament également l'accès aux pièces justificatives.

Une démarche légitime et normale mais qui constitue un élément de plus dans la crise que traverse le CNOSF. Alors que Brigitte Henriques est toujours en retrait de l'institution pour raisons de santé sans date fixée pour sa reprise, son retour s'annonce de plus en plus compliqué.

lire aussi : Henriques épinglée par Mediapart