Newcastle - Allan Saint-Maximin veut prendre exemple sur Kylian Mbappé

Goal.com

Formé à l'AS Saint-Etienne puis passé par l'AS Monaco, l'OGC Nice et le SC Bastia, Allan Saint-Maximin s'est envolé pour la Premier League l'été dernier. Aujourd'hui joueur de Newcastle, le Français découvre ainsi un nouveau championnat Outre-Manche. Et selon lui, celui-ci permet aux dribbleurs de mieux s'exprimer sur les terrains. Dans un entretien accordé à France Football, il en a profité pour glisser un petit tacle à la Ligue 1, jugée trop fermée. 

"Que ta liberté s'impose aux autres"

"C'est fermé, les équipes jouent vraiment cadenassées. Je ne dirais pas que ce sont des peureux, mais c'est plus verrouillé (que la Premier League). Quand moi je jouais avec beaucoup d'audace mais forcément aussi du déchet, parfois, il y avait un décalage avec le côté conservateur de la partie. Maintenant, si j'avais eu davantage de stats, personne n'aurait rien trouvé à redire sur mes dribbles. Il vient de là le débat", a ainsi expliqué Allan Saint-Maximin, plus à l'aise en Angleterre. 

Quoiqu'il advienne, il entend faire accepter son style original. Ou plutôt l'imposer. À la manière d'un certain Kylian Mbappé. "Je dirais plutôt qu'un dribbleur doit gagner sa liberté. Parce que si tu es trop souvent en échec, tu compromets tout le monde. En jeunes, tu n'as pas vraiment besoin de gagner cette liberté car c'est un football sans véritables contraintes, donc quand t'es doué, on te donne du crédit. En pro, tu dois avoir un vrai rendement et ne pas mettre ton équipe en danger pour que ton jeu soit accepté. C'est ce que j'aime par exemple chez Kylian (Mbappé) : son jeu ne te laisse pas le choix. Il est tellement fort, tellement efficace, que tu es obligé de lui donner le ballon. C'est à ça qu'il faut parvenir, à ce que ce soit tellement évident que naturellement on te donne la balle. Que ta liberté s'impose aux autres", a-t-il expliqué. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi