Neymar (PSG) contre le Bayern Munich, ou l'art de ne pas conclure

SO FOOT
·1 min de lecture

Il existe deux types de personnes : celles qui voient le verre à moitié vide, et celles qui le voient à moitié plein. Ou, en l'occurrence, aux trois quarts plein. C'est justement en fonction de ce qu'elles voient que ces personnes vont juger de manière différente le match de Neymar face au Bayern Munich. Les seconds, les romantiques, comprennent pourquoi le Brésilien a été élu homme du match à l'issue de la rencontre. Tandis que les premiers, les pragmatiques, trouvent ce choix insensé tant la maladresse du Brésilien face aux cages aurait pu coûter la qualification à un Paris Saint-Germain qui aurait pu se mettre à l'abri si son numéro 10 s'était montré plus précis. Deux visions qui s'entendent, et qui s'étaient déjà opposées au moment du Final 8 de l'été dernier : l'ancien de Santos y avait régalé dans le jeu, mais n'avait pas su concrétiser ses occasions.

Le Ney qui pique


Il est vrai…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com