Neymar : "Le PSG peut jouer dans n'importe quel système"

De loin le meilleur parisien dimanche contre Monaco (3-3), Neymar, auteur d'un doublé, s'est arrêté en zone mixte après la rencontre.
De loin le meilleur parisien dimanche contre Monaco (3-3), Neymar, auteur d'un doublé, s'est arrêté en zone mixte après la rencontre.

Le PSG, bousculé par Monaco dimanche au Parc des Princes (3-3), a pu compter sur un excellent Neymar. Auteur d'un doublé, le Brésilien a été le seul joueur de son équipe à s'arrêter en zone mixte après la rencontre.

Qu'avez-vous pensé de ce match ?

Neymar : C'était une grande partie. Nous n'avons pas fait notre meilleur match, mais on a su se procurer des occasions. Maintenant, il faut continuer à avancer et faire mieux pour ne plus perdre de points à domicile.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pensez-vous que le troisième but monégasque était valable ?

C’est la vidéo, c’est l’interprétation de chacun. Je ne crois pas que c’était intentionnel (de la part de Marquinhos, ndlr), mais je ne veux pas créer de polémique et je veux encore moins être suspendu de nouveau (rires).

Ne pensez-vous pas que ce sera difficile en Ligue des champions avec ce 4-4-2 très offensif ?

Je ne pense pas. Aujourd'hui, c'était un bon test pour nous, et nous n’avons pas fait ce que nous devions faire. Il a manqué certains détails. Ça arrive, mais je pense qu’on peut jouer à quatre, cinq ou six attaquants tant qu’on fait les efforts. Le PSG peut jouer dans n’importe quel système. Nous devons nous entraider. Nous, les attaquants, on sait que notre fonction première est de marquer, mais nous devons aussi aider l'équipe. Nous savons que pour jouer à quatre attaquants nous devons faire les efforts pour le bien du groupe et de l’équipe. C'est nécessaire si on veut gagner.

"Je n'ai rien contre les supporters, c'est du passé"

Votre relation avec les supporters s'est nettement améliorée. Avez-vous aussi ce sentiment ?

Mon arrivée ici a été l'une des meilleures sensations de ma vie de footballeur. La manière dont les supporters m’ont reçu, c'était grand. Et pour moi, la relation suit son cours. Tout le monde sait ce qui s’est déroulé l'été dernier. C’est du passé. Aujourd’hui, je suis un joueur du PSG, je continue ici, je donne mon maximum. Le PSG peut faire une grande saison. Ce sont des bons supporters, je n’ai rien contre eux, au contraire. Il y a une affection immense, un grand respect. J’espère qu’ils vont nous supporter et nous aider encore. Je veux qu'ils continuent à faire ce qu’ils font dans les tribunes et moi sur le terrain je vais me donner à 100%.

Quelle compétition aimeriez-vous jouer l'été prochain avec le Brésil ? Les JO ou la Copa America ?

Vous imaginez déjà ma réponse...

Les deux ?

Vous me connaissez bien. Je suis disponible pour jouer les deux compétitions, mais je pense que ce sera un petit peu compliqué. Il y aura une saison à commencer en club. La dernière fois, quand j’étais au Barca, ils ne voulaient pas me laisser à la disposition de la sélection. Il faut en parler pour voir ce qui est le mieux. J’espère être à 100% pour aider le Brésil d’une manière ou d’une autre.

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.

À lire aussi