Neymar, Verratti, Kurzawa....: Les réactions après PSG-Toulouse

Le tirage au sort de la Ligue des Champions a comme un parfum de retrouvailles pour le PSG qui affronte, entre autres, le Bayern d'Ancelotti.

Le Paris SG n'a fait qu'une bouchée de Toulouse, dimanche soir au Parc. Bien qu'ayant joué à dix contre onze pendant presque une demi-heure, les vice-champions de France ont surclassé leurs opposants du jour avec un succès 6 à 2. Une démonstration de force qui porte en grande partie l'empreinte de Neymar . Pour sa toute première apparition au Parc des Princes, le Brésilien a signé une prestation XXL. Il a été auteur de deux buts, de deux passes décisives, un pénalty provoqué et un poteau touché.

Les 3 choses à retenir de la victoire du PSG face à Toulouse

Logiquement, dans la zone mixte du Parc après la rencontre, le nom de l'ancien barcelonais était sur toutes les lèvres. Ses coéquipiers du PSG ont loué sa remarquable performance en même temps que son adaptation express. Quant aux Toulousains, ils ont mis en avant son génie ainsi que l'admiration qu'il suscite. 

Layvin Kurzawa (défenseur du PSG) : "Mon but ? Le corner a été tiré tendu. Je ne m'attendais pas à ce que Neymar le tire comme ça. Le ballon arrive parfaitement pour que je réalise ce geste. Tant mieux pour moi et l'équipe (...) Avec Neymar, on va encore apprendre à se connaitre. Ça va aller de mieux en mieux, sachant qu'en dehors on s'entend déjà bien. On se régale déjà à l'entrainement avec lui (...) Son talent nous impressionne et tout le reste. C'est le joueur le plus fort avec lequel j'ai joué (...) Son but ? Il a fait ce qu'il avait envie de faire et il a marqué. Chapeau (...) Tous les joueurs qui sont arrivés nous tirent vers le haut. Il n'y a pas que Neymar, il y a toute l'équipe qui tourne bien".

Edinson Cavani (attaquant du PSG) : "Je pense qu'on a fait un bon match ce soir, car on a marqué beaucoup de buts et on s'est créé beaucoup d'occasions. C'est la chose la plus importante. L'équipe n'est pas encore complètement au top et c'est normal (en début de saison, ndlr). C'est pour ça que se créer beaucoup d'occasions c'est bien. Progressivement, on va essayer d'être plus efficaces et marquer encore plus de buts (...) Un plaisir de jouer avec Neymar ? Pour moi, c'est un plaisir de jouer au football. Je cherche toujours à faire mon travail et à courir sur le terrain. Et après, jouer avec les plus grands joueurs, c'est magnifigue. Quand on profite de ça, on ne perd jamais l'envie de gagner et la passion de jouer (...) Mon regard sur le but de Neymar ? C'est un but normal (rires). Il fait une bonne action, il réalise beaucoup de beaux gestes. Et à la fin, ça a fait but".

Marco Verratti (milieu de terrain du PSG) : "Mon expulsion ? Je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai levé les pieds et je n'ai pas touché l'adversaire. Mais bon, des fois, on rate nos matches et aujourd'hui c'est l'arbitre qui s'est raté. Je suis heureux que ça n'a pas couté cher à l'équipe. Après mon rouge, ils ont marqué de buts magnifiques (rires). Ce sont des choses qui arrivent, et au final je suis content. Neymar m'a sauvé ? Oui, pas que lui, mais toute l'équipe. Mais c'est vrai qu'il marque que des buts qu'on voit dans les dessins animés. On a une chance incroyable de l'avoir. Son deuxième but est magnifique et je pense qu'on en verra d'autres comme ça".

Neymar (attaquant du PSG) : "Je ne me souviens pas de ce qui s'est passé sur mon deuxième but. Je ne l'ai pas encore revu aussi. J'ai juste su que ça a fait but et c'est ce qui importe (...) Je me sens heureux au PSG. Je m'y sens comme chez moi. Maintenant, je veux m'intégrer le plus rapidement possible et être meilleur sur le plan physique. Je crois que je peux encore m'améliorer. J'adore les fans ici, c'est un élément qui me transcende quand je joue."

Pascal Dupraz (entraineur de Toulouse) : "Dommage que nos joueurs se sont arrêtés après l’expulsion de Verratti. La réalité c’est qu’on en prend 4 à 10. On était pas venus comme sparing partner, on était là pour un match de Ligue 1 et on l’a perdu. On a fait plus que le perdre parce que ça fait mal (...) Je suis un fan de football, je regarde énormément de matches et je regardais ceux de Neymar à Barcelone. J’étais impressionné, mais pas autant que maintenant. L’avoir là, en face de nous, c’est extraordinaire. Ça fait du bien à notre Ligue 1 (...) La roulette par dessus ? Je n’en ai rien pensé, si ce n’est qu’en tant que modeste joueur, je n’aurais jamais eu cette inspiration".

Unai Emery (entraineur du PSG) : "Je pense que l’équipe a fait une bonne première mi-temps. Nous avons maîtrisé le match malgré le but qu’on a encaissé. En deuxième mi-temps, nous avons baissé un peu de rythme mais nous avons fait mal à l’adversaire avec la maîtrise. L’expulsion nous a obligé à faire plus d’efforts (...) Neymar a joué deux matches et a déjà démontré qu’il est important. Avoir Neymar dans l’équipe, c’est pour moi, pour le PSG et la France. En Espagn, je jouais contre des joueurs comme Neymar, Messi et Cristiano. Et même si c’est difficile, tu veux jouer contre ce genre de joueur. Après, c’est mieux de l’avoir dans ton équipe (...) Le club travaille sur les options pour améliorer l’équipe. Il y a des joueurs qui sont en passe de quitter le club et ils connaissent leur situation".

Propos recueillis par Julien Quelen et Loïc Tanzi au Parc des Princes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages