N'Golo Kanté, encore et toujours

·1 min de lecture

Sur le premier, marqué à la demi-heure de jeu pour lancer Chelsea vers la finale de Ligue des champions, il crée de toutes pièces le surnombre en inventant un une-deux avec Timo Werner avant de décaler Kai Havertz. Sur le second, inscrit en fin de rencontre par Mason Mount afin de composter définitivement le billet de la qualification, il intercepte et accélère pour lancer Christian Pulisic, auteur de la passe décisive. C'est fait : à l'origine des deux buts de son équipe, N'Golo Kanté vient de rouler sur le Real Madrid et fait accéder sa formation à la dernière marche de la C1 grâce à une performance XXL. Que ce soit offensivement, donc, ou sur le plan défensif. Et encore, le milieu de terrain aurait pu faire encore mieux s'il avait concrétisé son occasion de break en deuxième période. Ou si la première réalisation de Werner, dont il était encore le moteur de l'action, n'avait pas été refusée pour hors-jeu.


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles