N'Golo Kanté, symbole du Chelsea qui roule

SO FOOT
·1 min de lecture

Il n'y a pas d'heure pour terminer une distribution de cadeaux. Surtout pas quand on s'appelle N'Golo Kanté. On a beau jouer la 94e minute, ne compter plus que dix joueurs dans les rangs de l'Atlético et avoir déjà la qualification en poche, quand le milieu de Chelsea a une mission, il la tient jusqu'au bout. Pas question donc de ne pas aller gratter ce treizième ballon de la soirée dans sa propre surface, le toucher pour la 97e fois, claquer le dernier de ses 56 sprints et parcourir le dernier hectomètre de ses 11,9km. Pourquoi faire ? Accompagner Timo Werner et Emerson dans un ultime contre. Si l'Allemand servira le Brésilien sur un plateau pour sceller le sort de ce huitième de final, le Français a fait l'effort pour brouiller les cartes. Et il y a fort à parier que sans un dernier coup de sifflet de M. Orsato ou sans un trait à la craie au bout du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com