Nice-Bordeaux, les tops et flops: la C1 en approche, Balotelli en mode ''Super'', les gros ratés de Kamano...

D’abord surpris en début de match, Nice a fini par s’imposer devant Bordeaux (2-1), ce dimanche lors de la 31e journée de Ligue 1. Les Aiglons ont pu s’appuyer sur un très bon Mario Balotelli, buteur sur penalty et à l’origine du deuxième but azuréen, pour revenir à un point du PSG et se rapprocher des barrages de la Ligue des champions. Bordeaux paie au prix fort sa maladresse, symbolisée par deux énormes ratés de Kamano.

TOPS

Balotelli était en mode Super Mario

Fidèle à lui-même cette saison, Mario Balotelli a encore marqué sur la pelouse de l’Allianz Riviera, lui qui n’a toujours pas scoré au-delà de la Côte d’Azur. Mais l’international italien, toujours privé de Nazionale, a aussi ajouté à sa 11e réalisation de la saison – sur penalty (16e) – un décalage décisif sur le deuxième but niçois, en mettant Valentin Eysseric sur orbite pour frapper (27e). Surtout, Mario était bien en mode « Super », avec des courses, une implication offensive record pour lui - 27 ballons touchés en première période notamment, son deuxième meilleur total en championnat après le match aller contre… Bordeaux (29 ballons). Et une frappe magistrale à la 64e qui aurait mérité de faire mouche. Si l’intéressé conserve ce visage-là, Nice pourra continuer jusqu’au bout d’espérer se mêler à la lutte pour le titre.

A lire aussi : le film du match

Nice a appliqué son jeu (mais pas sur 90 minutes)

Jusqu’au but bordelais, on n’avait pas vu grand-chose. Après, en revanche, on a pu ouvrir les yeux bien grands devant notre poste de télévision. Passes claquées dans les pieds, jeu en triangle, redoublements, dédoublements sur les côtés : Nice a régalé et offert un joli récital technique, notamment en première période, où la possession azuréenne a été quasi totale. En revanche, en seconde période, et face à...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages