Nice : Un homme condamné à un an de prison pour « apologie du terrorisme »

Nice : Un homme condamné à un an de prison pour « apologie du terrorisme »

PROCES - Cet homme de 31 ans avait partagé, entre novembre 2021 et octobre 2022, « des messages vidéos et photographiques et des commentaires pro djihadistes », a détaillé le président du tribunal correctionnel de Nice

Il avait notamment diffusé sur Instagram une vidéo du père de l’assassin de Samuel Paty. Un Tchétchène a été condamné jeudi à Nice à un an de prison ferme pour « apologie du terrorisme ». Il écope également d’une interdiction définitive du territoire.

En France depuis 2020, cet homme de 31 ans avait partagé, entre novembre 2021 et octobre 2022, « des messages vidéos et photographiques et des commentaires pro djihadistes », a détaillé le président du tribunal correctionnel de Nice. Comptant plus de 18.000 « followers », qu’il affirme avoir en grande majorité « achetés », il diffusait ces messages sur un compte au nom arabe signifiant « Tchétchène ».

« Je ne soutiens aucun acte de terrorisme »

Outre des photos ou vidéos de combattants armés, il avait diffusé un entretien entre un blogueur tchétchène et le père d’Abdoullakh Anzorov, réfugié russe d’origine tchétchène, auteur de l’assassinat du professeur d’histoire Samuel Paty le 16 octobre 2020 en région parisienne. Il s’y disait « satisfait de ce qu’avait fait son fils en expliquant qu’il avait défendu l’honneur de tous les Tchétchènes et de tous les musulmans », a rappelé le président.

« Je ne soutiens aucun acte(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nice : Une femme meurt dans l'incendie de son appartement, 25 personnes relogées
Monaco : « On peut allier écologie et mode », assurent les stylistes de demain
Alpes-Maritimes : Les entreprises réclament un métro entre Nice et Monaco pour 2040