Nice-OM : « Nos joueurs ont été agressés », dénonce Pablo Longoria

·1 min de lecture
Pablo Longoria dénonce une agression subie par les joueurs de l'OM.
Pablo Longoria dénonce une agression subie par les joueurs de l'OM.

Deux présidents, deux points de vue radicalement opposés. Après l?envahissement du terrain de l?Allianz Riviera par des supporteurs de l?OGC Nice, qui recevait l?Olympique de Marseille, les visiteurs ont décidé de ne pas reprendre le match interrompu. « Nos joueurs [?] ont été agressés », a protesté le président de l?OM, Pablo Longoria, après les incidents lors de la rencontre de la 3e journée de Ligue 1.

« On a décidé pour la sécurité de nos joueurs, qui ont été agressés lors de l?envahissement du terrain, de ne pas reprendre le match car la sécurité de nos joueurs n?était pas garantie », a expliqué le dirigeant dans une vidéo transmise aux médias. Après une heure et demie de flottement et de discussions, il a finalement été décidé par les autorités que le match devait reprendre. Les joueurs de l?OM ne reviendront jamais sur le terrain, craignant pour leur sécurité. Le score était de 1-0 en faveur de Nice, l?OM a été déclarée forfait.

« L?arbitre était avec nous, il nous a confirmé à [l?entraîneur] Jorge Sampaoli et à moi que la sécurité n?était pas garantie et avait décidé d?arrêter le match », a poursuivi Longoria. Mais « la Ligue [LFP] avait décidé pour une question d?ordre public de faire reprendre le match. Ce n?est pas acceptable pour nous, nous avons décidé de rentrer à Marseille », a-t-il ajouté. « Ce qui s?est passé aujourd?hui est complètement inacceptable, on doit faire un précédent pour le foot français », a insisté le dirigeant espagnol, ap [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles