Nice-PSG: Cavani à cran, Balotelli chambreur… comment le match a dérapé

La rencontre entre Nice et Paris a été un somment de tension, avec des Parisiens terriblement sous pression, qui ont fini par totalement perdre le fil ce dimanche en clôture de la 35e journée de Ligue 1 (1-3). Retour sur les quatre moments les plus tendus d'un match souvent au bord de l'implosion.

Baysse et Cavani passent entre les gouttes

La tension a commencé à monter avec une première embrouille Baysse-Cavani. Au duel dans la surface, le défenseur laisse traîner un vilain bras autour du cou de l'Uruguayen, alors que le ballon est loin. L'action passe un peu inaperçu, même si un penalty n'aurait pas été volé, mais c'est dans la continuité de leur chute que tout s'envenime. Même au ralenti, difficile de discerner précisément ce qu'il s'est passé. A priori, une fois au sol, Baysse simule quelque chose, provoquant un léger geste d'humeur de Cavani, qui laisse traîner son genou, et une nouvelle accentuation de Baysse. Les deux joueurs ne sont pas nets sur le coup et l'arbitre a laissé les cartons dans la poche.

>> Le PSG s’incline à Nice et laisse Monaco filer vers le titre

Cavani-Favre-Balotelli… et la mêlée

La rencontre a franchi un autre palier dans la nervosité à la suite d'un gros tacle de Draxler sur Belhanda, lancé à pleine vitesse. Cavani, en vue dans le très mauvais sens du terme ce dimanche, a soufflé un peu plus sur les braises en bousculant sèchement Lucien Favre pour récupérer au plus vite le ballon qui traînait devant l'entraîneur niçois. Un geste plus maladroit que méchant, mais qui a sans surprise fait réagir vigoureusement les Aiglons, Mario Balotelli en tête. Les deux hommes ont échangé quelques amabilités en italien au milieu de la mêlée. Bilan :...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages