Nice - Rennes (1-1), Tait sauve Rennes d’un nouvel accroc

Goal.com
L’OGC Nice était proche de signer ce vendredi une belle performance en dominant Rennes. La victoire lui a échappé à dix minutes de la fin (1-1).
L’OGC Nice était proche de signer ce vendredi une belle performance en dominant Rennes. La victoire lui a échappé à dix minutes de la fin (1-1).

L’OGC Nice était proche de signer ce vendredi une belle performance en dominant Rennes. La victoire lui a échappé à dix minutes de la fin (1-1).

L’OGCN de Patrick Vieira pensait reprendre gout à la victoire, ce vendredi en Ligue 1. En ouverture de la 21e journée, les Azuréens étaient en train de battre le Stade Rennais, troisième au classement. Kasper Dolberg les a mis sur la bonne voie, avant que Flavien Tait n’ait égalisé pour les visiteurs suite à un beau sursaut d’orgueil des Rouge et Noir.

Après s’être épanché dans la presse sur ses premiers mois dans le Sud de la France, l’international danois de Nice a cette fois parlé sur le rectangle vert. S’il n’a pas été très en vue en première période, il a fait mouche sur ce qui était presque sa première vraie occasion du match. En vrai renard des surfaces, il a cueilli victorieusement un service de Pierre Lees-Melou au second poteau et alors qu’il était libre de tout marquage (48e).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Rennes n’a pas volé le nul

L’ouverture du score des locaux n’était pas imméritée puisqu’ils avaient le monopole du ballon et avait tenté beaucoup de frappes, mais ne cadrant qu’une petite proportion d'entre lles (4 sur 22). Après l’ouverture du score, le rapport de forces s’est logiquement inversé. Rennes s’est mis à courir derrière l’égalisation. Par deux fois, l’équipe de Stéphan a eu la possibilité de rétablir la parité, mais elle n’y est pas parvenue. Mbaye Niang a notamment heurté la transversale (64e), tandis que Jérémy Morel a frappé de peu à côté (69e). Mais la troisième a été la bonne, avec la reprise victorieuse de Flavien Tait à la 81e. Ce dernier a alors signé son premier but avec le SRFC.

Alors qu’ils avaient le vent en poupe en fin d’année dernière, les Bretons n’arrivent plus à gagner. Mais à défaut de l’emporter, ils ont échappé à la défaite. Et ce nul est important puisqu’il leur permet d’avoir au moins deux points sur le 4e à l’issue de cette levée. En abandonnant la victoire à la fin fin, Nice a, pour sa part, perdu cinq places, passant de la 5e au 10e rang. De quoi susciter une grosse frustration chez Vieira et ses hommes.

Retrouvez cet article sur Goal

À lire aussi