Nice en trombe, Monaco se sauve sur le fil

Nice en trombe, Monaco se sauve sur le fil

Pendant que Nice, version Didier Digard, détruisait Montpellier (6-1), Monaco a égalisé à Lorient (2-2) dans le temps additionnel grâce à Ben Yedder après avoir touché trois fois les montants.

Monaco y a cru jusqu'au bout et méritait de revenir au score à Lorient (2-2) tant l'équipe de Philippe Clement a dominé la rencontre . C'est encore Wissam Ben Yedder, entré quelques minutes plus tôt, qui a placé une tête de près dans la surface pour tromper Mannone, très attentiste sur le coup (2-2, 90e +3), et sauver les siens. Les Bretons avaient pris l'avantage grâce à leur doublette Moffi-Ouattara, le deuxième égalisant (1-1, 75e) avant de délivrer une passe décisive à son compère nigérian (2-1, 77e). Ils ont cru longtemps décrocher un succès inattendu, mais avec trois montants touchés et des situations dangereuses à la pelle, notamment un penalty enlevé par le VAR pour un hors-jeu de la pointe de la chaussure de Wanderson, l'ASM avait maîtrisé la rencontre jusqu'à ce trou noir de quelques minutes.

lire aussi : Le film de Lorient-Monaco

On ne sait pas si Montpellier voulait fêter l'intronisation de Didier Digard sur le banc mais son opération portes ouvertes a permis à Nice de décrocher son succès le plus probant de la saison (6-1). L'équipe débute l'après Lucien Favre d'une manière ultra positive. Nicolas Pépé, auteur d'un doublé, s'est montré intenable comme Kephren Thuram, buteur lui aussi. Digard a même eu le plaisir de relancer Andy Delort qui en a profité pour planter une superbe reprise du gauche consécutive à son raté du droit... Mais au chapitre du chef d'oeuvre, c'est du côté d'un coup franc exceptionnel de Téji Savanier qu'il faut chercher, une frappe en pleine lucarne. Ce coup de patte magique ne doit pas faire oublier le match pitoyable de Montpellier, visiblement venu en visite d'agrément sur la Côte d'Azur. Cela, heureusement, n'empêchera pas Digard de savourer ce premier bonheur d'entraîneur. Son groupe a connu tellement de déboires cette saison qu'il peut espérer que ce succès sonne le début d'une révolte. Il serait prématuré de s'avancer mais cette démonstration offre déjà une belle bouffée d'oxygène pour le club.

Clement : « Nous méritions de gagner »

lire aussi : Le film de Nice-Montpellier

lire aussi : La 18e journée de Ligue 1

lire aussi : Le classement de Ligue 1