Nick Kyrgios : « Pour la première fois, je fais partie des favoris »

Après sa finale à Wimbledon, l'Australien veut signer une nouvelle grande performance en Grand Chelem. (S. Sanders/Reuters)

Avant le début de l'Open d'Australie, Nick Kyrgios s'est confié samedi sur son nouveau statut : être parmi les favoris, chez lui, à Melbourne. Il dit ressentir de la pression mais assure se sentir bien.

Nick Kyrgios, en conférence de presse, avant le début de l'Open d'Australie : « Je me sens bien. Je ne dirais pas que je suis à 100 %, mais je suis heureux d'être de retour ici. J'ai hâte de voir comment les choses vont se dérouler cette semaine. Je ressens évidemment beaucoup de pression mais j'essaie de faire de mon mieux pour la gérer. Jouer une finale à Wimbledon, c'était forcément un moment spécial, qui m'a emmené dans une autre dimension. Vous savez, ce n'est pas évident d'entendre tout le temps : "il n'est pas capable de gérer la pression d'un Grand Chelem", "il n'est pas capable de faire ceci ou cela"... Donc c'est surtout un soulagement pour moi d'être arrivé jusque-là.

Personnellement, j'ai toujours su que j'avais le niveau, mais mon problème a toujours été la régularité. Ça m'a aussi montré à quel point une finale de Grand Chelem peut être stressante. Ces joueurs qui en ont gagné autant, c'est juste des monstres. Pas seulement physiquement mais aussi mentalement. Je pense que, pour la première fois, je fais partie des favoris ici et c'est un vrai privilège que mon pays soit derrière moi. Je suis arrivé ici il y a huit ou neuf ans, avec une wild-card, et maintenant ma carrière a réellement décollé, au point que les gens attendent de moi que j'aille loin et que je gagne. C'est vraiment super motivant ! »

lire aussi : Djokovic fait le show avec Kyrgios avant l'Open d'Australie