Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg pulvérisent le record de la Swiss Skyline

Les alpinistes suisses Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg ont parcouru la Swiss Skyline - l'enchaînement de trois sommets des Alpes bernoises : l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau - en 13 heures et 8 minutes. Ils battent le précédent record de plus de 3 heures.

C'est un exploit que viennent de réaliser les alpinistes suisses Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg à domicile. Le duo a réalisé l'enchaînement de la Swiss Skyline, qui comprend trois sommets des Alpes bernoises : l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau, en 13 heures et 8 minutes. C'est trois heures et 2 minutes de moins que le précédent record, détenu depuis 2016 par le regretté Ueli Steck (16h10), disparu sur les pentes du Nuptse, au Népal, en 2017.

Après des semaines de préparation, les alpinistes ont bénéficié d'une fenêtre météo parfaite pour s'élancer au petit matin du 12 juillet. Ils ont pris la route à 01h00 du matin depuis le village de Grindelwald (1 034 m d'altitude) avec l'objectif d'établir un nouveau record sur cette route. Au lever du soleil, Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg avaient déjà atteint le sommet de l'Eiger (3 967 m) et donc couvert près de 3 000 mètres d'altitude.

Nicolas Hojac, alpiniste suisse.

« Ce qui me plaît le plus est le challenge personnel. Nous apprenons et grandissons à travers ces projets »

Sachant qu'ils étaient en avance sur les bases du record, les deux alpinistes ont pu se concentrer sur la sécurité. Ils ont ensuite enchaîné les sommets du Mönch (4 110 m) et de la Jungfrau (4 158 m). À 14h08, ils sont arrivés victorieux à Stechelberg, fin de la route. Il leur aura donc fallu 13 heures, 8 minutes et 49 secondes pour compléter les 30,46 kilomètres de la Swiss Skyline, avec un dénivelé positif cumulé de 4 780 mètres.

Nicolas Hojac et Adrian Zurbrügg se sont dit « très fiers » de leur exploit, à leur arrivée. « Ce qui me plaît le plus est le challenge personnel. Nous apprenons et grandissons à travers ces projets », a expliqué Nicolas Hojac. Le Suisse signe par là un nouveau record dans les Alpes bernoises, lui qui détient déjà celui de vitesse en cordée dans la face nord de l'Eiger (3h46).

Nul doute que les deux partenaires ont encore de nombreux projets pour repousser toujours plus les limites de l'alpinisme, chez eux ou ailleurs.

lire aussi

Charles Dubouloz après 13 jours d'ascension dans les Ecrins : « Ce parcours me faisait rêver »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles