Nicolas Penneteau : "Brûler les habits de Karembeu, c'était sympa"

·1 min de lecture

À 40 ans, sept ans après avoir quitté Valenciennes, tu pensais retrouver la Ligue 1 ?
Non, pas du tout. Comme je commence à avancer dans l'âge, je ne m'étais jamais imaginé ça. La rencontre en mars avec Mathieu Lacour (Directeur Général de Reims, ndlr.) est venue un peu de nulle part. Il voulait quelqu'un d'expérience pour encadrer ce jeune groupe et aider les autres anciens pour qu'il y ait une belle alchimie. Ça m'a tout de suite séduit. C'était l'opportunité de me mettre un nouveau challenge et de redécouvrir un peu le championnat, j'ai trouvé ça intéressant.

"La saison dernière Eiji Kawashima a joué 24 matchs à Strasbourg en étant numéro trois. Et Vincent Planté, un copain, a joué pour Chambly à 40 ans alors qu'il était entraineur des gardiens !"


Tu n'avais plus été…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles