Nigel Owens soutient Mathieu Raynal après sa décision lors du match Australie-Nouvelle-Zélande

Mathieu Raynal (GLASSBERG JULIE/L'Équipe)

L'ancien arbitre gallois Nigel Owens, considéré comme l'un des tout meilleurs sifflets contemporains, a apporté son soutien à Mathieu Raynal, au coeur d'une polémique après une décision contestée lors du dernier Australie-Nouvelle-Zélande.

Cible de nombreuses critiques venues d'Australie depuis jeudi, l'arbitre français Mathieu Raynal bénéficie aussi de quelques soutiens, à commencer par celui, de poids, de l'ancien arbitre gallois Nigel Owens.

Jeudi, lors du match entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande, M. Raynal avait transformé une pénalité à l'avantage des Wallabies en mêlée pour les All Blacks en raison du temps mis par le demi d'ouverture australien Bernard Foley pour dégager son camp, malgré plusieurs rappels à l'ordre de l'arbitre, alors que la fin du temps réglementaire approchait.

Dans la foulée, les All Blacks avaient inscrit l'essai de la victoire (39-37), déclenchant l'incompréhension et/ou la colère du staff australien et de certains médias locaux.

lire aussi

Un coup de sifflet rarissime et cache-misère pour les All Blacks

Ce samedi, Nigel Owens a apporté sa lecture de la situation, partageant sur Twitter une vidéo de l'action sans autre commentaire que ceux de Mathieu Raynal captés par le micro-arbitre. On y entend clairement l'arbitre français demander plusieurs fois à Foley de taper en touche sans tarder.

« Communication claire et avertissement adressé au joueur (pour lui intimer de jouer sans perdre de temps). Une décision arbitrale équitable et solide de la part de Raynal selon moi. Ici, ce n'est pas à l'arbitre d'apprendre mais aux joueurs de jouer quand l'arbitre le demande », écrit Owens.

D'autres voix, dont celles de l'ancien ouvreur international anglais Andy Goode, se sont aussi fait entendre pour soutenir la décision de Mathieu Raynal.

lire aussi

Toute l'actualité du rugby