Nike se sépare de Kyrie Irving, star de la NBA, après des posts controversés sur Twitter

GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

La marque Nike se sépare la star de la NBA Kyrie Irving. En octobre, le meneur des Brooklyn Nets avait partagé sur Twitter un film à caractère antisémite. Dans un premier temps, le basketteur avait refusé de s’excuser.

Le film partagé fin octobre par Kyrie Irving à ses 4,7 millions d’abonnés est truffé de stéréotypes antisémites. Il va jusqu’à nier l’holocauste et diffuse des citations d’Adolphe Hitler, relate notre correspondant à Miami, David Thomson.

Après avoir posté ce lien sur Twitter, le meneur des Brooklyn Nets avait été sanctionné par son club : huit matches de suspension sans salaire. Son équipe avait fini par autoriser son retour mais en lui imposant des excuses publiques à la communauté juive.

« Il n'y a rien de plus précieux que d'être libre »

Mais pour son sponsor Nike, pas de retour possible avec ce basketteur élu sept fois NBA-All Star Game [chaque joueur sélectionné au moins une fois au match NBA All-Star Game reçoit le qualificatif de All-Star NDLR], et qui avait remporté un titre NBA en 2016. L’équipementier rompt son contrat avec ce sportif de 30 ans né en Australie. « Kyrie Irving n’est plus un athlète Nike », répètent les services de communication de la marque sur tous les médias américains.

Kyrie Irving s'est prononcé sur sa séparation avec Nike sur Twitter, déclarant « Quiconque ayant dépensé son argent durement gagné sur un de mes produits, je vous considère comme ma famille et nous sommes liés pour toujours ». Il a également partagé un gif où on peut lire : « Il n'y a rien de plus précieux que d'être libre ».


Lire la suite sur RFI