Niki Shey: "J'ai regardé je ne sais combien de Marseille-Dijon"

SO FOOT
·1 min de lecture

D'où vient ton amour pour le foot ?
Mon père est un énorme fan. Depuis toute petite, je le vois regarder les matchs, exulter ou rager en fonction des résultats sur le canapé. C'est lui qui m'a transmis le virus. J'ai commencé par regarder les matchs de l'équipe de France, puis les matchs de l'OM, comme lui. J'ai commencé vers seize ans à regarder les matchs, à acheter les albums Panini et ça ne m'a plus quittée. J'ai fini par regarder toute la Ligue 1, sauf peut-être les matchs de Dijon ou Reims. Je me fixe des limites quand même...

Comment devient-on supportrice de l'OM alors qu'on habite Paris ?
C'est mon père qui m'a mise dans ce bourbier. Quand il est arrivé en France, c'était l'époque glorieuse de Bernard Tapie où l'OM trônait en haut du foot européen. Il s'est attaché à ce club à ce moment-là et comme il est fidèle, il est resté. En mars 2020, on…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com