Nils Politt s'impose en solitaire à Nîmes, journée plutôt tranquille pour les favoris

·1 min de lecture
Nils Politt s'impose en solitaire à Nîmes, journée plutôt tranquille pour les favoris
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

par Arthur Cremers (iDalgo)

Le profil de la 12ème étape entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes pouvait laisser croire que la victoire se jouerait lors d'un sprint massif, mais finalement, c'est Nils Politt (Bora-Hansgrohe) qui s'est imposé en solitaire. Parti dans un groupe de 13 coureurs, l'Allemand s'est d'abord extirpé avec Harry Sweeny, Imanol Erviti et Sefan Küng. Après avoir lâché ce dernier, Politt a placé une accélération à 11km de l'arrivée qui a laissé sur place ses deux derniers compagnons. Résultat, il a levé les bras en solitaire à Nîmes après un finish impressionnant. Derrière, le peloton ne s'est pas bousculé et a terminé avec plus de 15' de retard. Aucun changement au général puisque le coureur le mieux classé à l'avant était Sergio Henao (+50'57" au départ ce matin). Tadej Pogacar (Team UAE Emirates) est donc toujours en jaune avant le début des Pyrénées ce week-end et possède plus de 5' de marge sur Uran, Vingegaard, Carapaz ou encore O'Connor. À noter que le début d'étape a été perturbé par des bordures favorisées par un vent assez fort. Richie Porte et Geraint Thomas (Ineos) ont notamment été piégés mais tout est rentré dans l'ordre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles