Noël Le Graët et la réforme de la mise en retraite

"Il faut que tout change pour que rien ne change." Jamais cette célèbre formule tirée du Guépard n'a été autant d'actualité qu'en ce 11 janvier. Depuis deux jours, Noël Le Graët, président qui semblait inamovible (quatrième mandat à 81 ans), affrontait une tempête inédite, en particulier sur les réseaux sociaux avec des # réclamant même la venue d'un Michel Platini en guise de sauveur, ainsi qu'une pression politique de plus en plus insistante jusqu'au plus haut sommet de l'État. Y compris à la sortie du Conseil des ministres, qui suivait l'annonce des contours de la réforme des retraites, Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, prenait le temps d'envoyer une ultime cartouche envers l'ancien boss de l'EA Guingamp, juste avant ce fameux Comex censé lui être fatidique.

Toutefois

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com