Noël Le Graët s'étonne des fuites dans la presse du signalement dont il fait l'objet

Noël Le Graët fait l'objet d'un signalement auprès du procureur de la République pour un outrage sexiste présumé. (P. Lahalle/L'Équipe)

« Le Monde » révélait samedi soir que les inspecteurs chargé de l'audit sur la gestion de la FFF avaient signalé à la justice les agissements de Noël Le Graët pour « outrage sexiste ». Le Breton s'est étonné des fuites de ce dossier.

Après les révélations du Monde selon lesquelles les inspecteurs chargés de l'audit sur la FFF auraient signalé Noël Le Graët la justice, l'intéressé s'est montré très étonné, samedi. « Je viens de prendre connaissance avec étonnement d'un article du Monde faisant état de fuites sur le rapport provisoire en cours de préparation. A ce stade je ne connais ni les faits qui me sont reprochés ni les personnes qui en sont à l'origine. L'article fait état d'une qualification d'outrage sexiste qui est une infraction susceptible d'être sanctionnée d'une amende maximale de 750€. (...) Je m'étonne que des informations puissent être divulguées alors même que le rapport provisoire ne m'a pas encore été transmis et que je n'ai pas été en mesure de faire valoir mes observations sur celui-ci. »

Dans nos colonnes, l'agente Sonia Souid avait dénoncé le comportement de l'homme de 81 ans. Elle avait notamment affirmé : « Il m'a fait comprendre qu'il aimerait bien que je finisse dans son lit. »

lire aussi : Les accusations de Sonia Souid envers Noël Le Graët