Nord : Une association veut ériger un mémorial pour des cochons morts dans un accident

Peta

RIP - Après l’accident de la circulation qui a coûté la vie à 120 porcs, l’association Peta souhaite installer une plaque commémorative sur le lieu du drame

Morts pour rien. Comme nous l’écrivions dans un précédent article, 120 cochons ont péri dans un accident de la circulation, mardi soir, à Houtkerque, dans le Nord. Un drame financier pour l’éleveur, un drame médical pour les chauffeurs légèrement blessés, un drame tout court pour l’association de défense des animaux Peta. Cette dernière a d’ailleurs proposé au maire de la commune d’installer sur le lieu de l’accident « un mémorial pour les cochons ».

« En souvenir des cochons qui ont souffert »

Dans un communiqué publié ce jeudi, Peta explique avoir envoyé une lettre à Samuel Bever, le maire de Houtkerque, pour lui demander « l’autorisation d’installer un mémorial sur la départementale 947 où s’est déroulée la catastrophe ». Pour les défenseurs des animaux, il s’agit de rendre « hommage aux êtres sensibles qui y sont morts de manière certainement terrifiante et douloureuse ».

Comme épitaphe, Peta propose d’inscrire « En souvenir des cochons qui ont souffert et sont morts dans un accident de camion sur cette route. Si nous étions tous végans, cela ne se serait pas produit ». Le texte serait agrémenté « de la gravure d’un cochon ». A notre connaissance, l’élu n’a pas encore apporté de réponse positive ou négative à la demande de l’association(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nord: Le niveau de sûreté de la centrale nucléaire de Gravelines encore épinglé
Roubaix : Des vélos comme vous n’en verrez nulle part s’affrontent dans un concours de « machines »
Hauts-de-France : Une appli pour balancer tout votre seum sur le service de TER

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles