Norris remporte sa première course en Supercars Eseries

Andrew van Leeuwen
motorsport.com

Lors de la première course des Supercars Eseries sur le Circuit des Amériques, Shane van Gisbergen a été impossible à arrêter au fil des 11 tours, menant de l'extinction des feux jusqu'au drapeau à damier pour s'imposer. Menacé par Anton De Pasquale, qu'il devance de 1"5 à l'arrivée, il a su accélérer lorsqu'il le fallait pour ne pas perdre le commandement de l'épreuve au moment des arrêts au stand obligatoires.

Scott McLaughlin a terminé troisième en solitaire, le pilote DJR Team Penske ne parvenant pas à suivre le duo de tête et finissant à quatre secondes du vainqueur. Il a toutefois nettement battu son équipier, le pilote d'IndyCar Will Power, quatrième à l'arrivée. Lee Holdsworth et Chaz Mostert suivent dans le classement devant Garry Jacobson, Andre Heimgartner, Will Davison et Jack Le Brocq qui complètent le top 10.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Russell aime que le streaming fasse ressortir les personnalités

se battait dans les dix premiers avant d'être pénalisé d'un drive-through pour avoir percuté Cam Waters après les arrêts au stand. Le pilote McLaren est passé deux fois par les stands et est donc reparti en fond de classement, constatant avec satisfaction que cela lui offrait la troisième place sur la grille inversée de la seconde course.

Une deuxième course qu'il a dominée après avoir dépassé Todd Hazelwood, alors leader, au quatrième tour. Une fois en tête, Norris a pu aller chercher la victoire assez facilement, aidé par la bataille que se livraient ses poursuivants. Il a finalement terminé avec trois secondes d'avance sur Waters et Hazelwood. 

"C'était amusant", a déclaré Norris. "Après le drive-through, j'avais besoin d'en profiter et d'aller chercher la victoire sur cette course. J'avais un bon rythme et c'est une belle petite victoire." De Pasquale a été le meilleur des leaders de la première course, cinquième de cette seconde manche grâce à une stratégie décalée avec un arrêt anticipé. Ayant misé pour un arrêt tardif, réalisé à trois tours de l'arrivée, van Gisbergen a terminé septième derrière Bruce Fullwood. McLaughlin a vécu un enfer lors de ce deuxième affrontement, après un contact avec Chris Pither au premier virage puis un tête-à-queue plus tard dans la course, le contraignant à terminer 18e.

À lire aussi