Le Norvégien Magnus Carlsen remporte les Mondiaux en cadence « rapide » et « blitz »

Magnus Carlsen s'est imposé lors des Mondiaux en cadence rapide et en cadence blitz. (L. Ootes/FIDE)

Le Norvégien Magnus Carlsen a remporté les Championnats du monde en cadence rapide et en cadence blitz (ultra-rapide), ce vendredi à Almaty (Kazakhstan). À 32 ans, il réalise ce doublé pour la troisième fois de sa carrière.

Nouveau doublé pour le roi des échecs. Le Norvégien Magnus Carlsen a été sacré champion du monde en cadence rapide et en cadence blitz (ultra-rapide), ce vendredi à Almaty (Kazakhstan). À 32 ans, il compte désormais six titres en blitz (3 minutes par joueur + 2 secondes par coup joué) et quatre en partie rapide (15 minutes + 10 secondes).

Au total, avec ses cinq titres de champion du monde en classique, le voilà qui cumule la bagatelle de quinze sacres mondiaux. Il détient aujourd'hui les trois couronnes pour la troisième fois de son incroyable carrière, même si on sait qu'il a décidé de renoncer à défendre son titre en classique en 2023, faute de motivation.

À Almaty, en dépit de deux défaites contre les Russes Ian Nepomniachtchi et Alexey Sarana, Carlsen n'a jamais vraiment été inquiété et s'impose avec un total de 16/21, un point devant l'Américain Hikaru Nakamura et l'Arménien Haik Martirosyan.

Côté français, Maxime Vachier-Lagrave qui défendait son titre de champion du monde de blitz est passé complètement à côté de son tournoi et termine dans les limbes au 31e rang. Le meilleur tricolore, Jules Moussard, prend la 25e place.

lire aussi : Toute l'actualité des échecs