Les notes après PSG-Monaco : Neymar trop seul, un poison nommé Ben Yedder

Remise, Christophe
Neymar Jr aura été le meilleur joueur parisien dimanche soir / Gwendoline Le Goff / Panoramic / Gwendoline Le Goff / Panoramic
Neymar Jr aura été le meilleur joueur parisien dimanche soir / Gwendoline Le Goff / Panoramic / Gwendoline Le Goff / Panoramic

Découvrez les notes des acteurs de ce (beau) duel entre le PSG et l’AS Monaco, dimanche, à Paris (3-3).

Quel match ! Une opposition de haute volée entre le leader parisien et l’AS Monaco, dimanche au Parc des Princes, en clôture de la 20ejournée de Ligue 1 , qui s’est achevé sur un score de parité (3-3) . Des buts, du suspense et de belles individualités, dont Neymar et Wissam Ben Yedder.

» LIRE AUSSI –  PSG-Monaco : le film de la rencontre

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

PARIS SAINT-GERMAIN

Neymar (8) va bien, merci pour lui. Sur la lancée de ses dernières sorties,  le Brésilien a livré un match plein dimanche soir , marquant deux fois et étant directement impliqué sur un autre but (CSC de Ballo-Touré, ce dernier déviant une frappe du «Ney»). Le tout en n’oubliant pas de faire le travail défensif. D’autres attaquants parisiens ne peuvent pas en dire autant, comme Angel Di Maria (3) ... Kylian Mbappé (4)  ? A l'origine du penalty, il a beaucoup bougé, s’est procuré plusieurs occasions, mais aura manqué de justesse, devant le but et dans ses décisions. Derrière, on avait rarement vu la charnière Marquinhos (3) / Thiago Silva (4) souffrir autant. A l’image de Benjamin Lecomte, Keylor Navas (7) a brillé malgré trois buts encaissés, plusieurs sauvetages de classe, dont un à 1-2. Il aurait toutefois pu provoquer un penalty et écoper d'un carton, jaune orangé, si l'arbitre n'avait pas laissé l'avantage sur l'égalisation monégasque à (...) Lire la suite sur sport24.com

Tuchel : «On doit être plus précis et plus costaud dans les duels»

Tops/flops Paris SG-Monaco : Ben Yedder irrésistible, Icardi invisible

PSG : Neymar a montré la voie, mais…

Noyés dans un Chaudron vide, les Verts glissent sur une pente dangeureuse

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi