Les notes du Brésil face à la Croatie


Il s'ennuie tellement dans ses cages depuis le début du Mondial qu'il a concédé un but exprès pour s'offrir une séance de tirs au but, pendant laquelle il a fait ce qu'il fait depuis le début de la compétition : rien.



Moins à l'aise à gauche qu'à droite, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu ce bon vieux Manuel Valls.



Encore un quart de finale qu'il termine en pleurant. Mais cette fois, il ne peut rien se reprocher.


Trop habitué aux quarts avec le PSG, il a tout saboté face à la victoire qui se présentait. Avant de finir le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com